« Quel est l’impact de TADA sur ses participants ? »

C’est une question fréquente et pertinente. Une réponse univoque n’existe pas. L’approche ‘multiple layer de TADA est unanimement vue de manière positive mais cet effet positif se reflète de différentes manières.

Certains enfants vont, grâce à TADA faire de leur mieux à l’école, parce qu’ils auront mieux compris et apprécié l’intérêt d’apprendre et de s’investir pour leur avenir. Il est aussi évident que grâce à TADA les enfants en apprennent plus sur la société et eux-mêmes : tous les samedis TADA les pousse à découvrir la société, le monde du travail ainsi que leur propre personne (centres d’intérêt et talents) et cela pendant près de trois ans ! On voit aussi souvent que les enfants TADA sont plus tolérants à l’égard de “l’autre” et que par rapport à leurs camarades de classe ils se connaissent mieux, ils sont plus enthousiastes face à la vie, pourvus d’une plus grande envie d’entreprendre, d’un esprit plus critique et de confiance en soi. Autrement dit, les enfants sont « empowered ».

Pour avoir un aperçu de ces différents effets, TADA a commencé en 2015 à mesurer son impact. Une première thèse universitaire a été publiée en juin 2015. Elle concerne surtout des observations pratiques et une enquête qualitative à côté d’un suivi quantitatif de certains indicateurs clefs de performance : un nombre croissant d’enfants touchés, un décrochage limité (moins de 10% par années) et un absentéisme restreint par samedi (moins de 15%).

Dans cette thèse, l’impact de TADA est surtout étudié de manière indirecte : à travers le regard et la perception des nombreuses parties prenantes de TADA : enfants, Alumni, parents, professeurs au sein des écoles participantes, intervenants et autres. Via des questionnaires de feedback et des interviews en profondeur avec autant de “stakeholders” que possible, TADA a examiné ses effets prévus et imprévus. Cette thèse est consultable sur demande et est une base pour l’enquête qui sera lancée à partir de 2016 en collaboration avec la Vlerick Business School ; cette enquête portera tant sur les impacts envers le public cible que sur les utilités envers la société. 

Une formation supplémentaire pour la team pédagogique ainsi qu’une inspection interne dans les classes le samedi permettent d’assurer que l’expansion de TADA à Bruxelles n’interfère pas sur la qualité du programme.

3d

Depuis quelques années, l’organisation sœur IMC Weekendschool travaille sur le développement du concept et l’étude de l’impact aux Pays-Bas. TADA s’en inspire. Cliquez ici pour un résumé de l’enquête d’IMC Weekendschool (en NL), d’où il ressort que les élèves de l’école du week-end se développent plus profondément lors de la scolarité du week-end que le groupe de contrôle sur base des indicateurs de confiance en soi, perspectives d’avenir et liens sociaux. Pour plus d’informations sur l’étude d’impact, vous pouvez directement contacter IMC Weekendschool :  info@weekendschool.nl.

Vous attachez également beaucoup d’importance pour tout ce qui concerne la mesure de l’impact de TADA ou l’innovation dans l’enseignement ? Soutenez-nous financièrement ou contactez-nous pour discuter des possibilités de coopération : info@toekomstatelierdelavenir.com.

Il sera demandé aux étudiants qui souhaitent effectuer leur travail de fin d’études sur l’impact de TADA de présenter leur projet de travail lors d’une entrevue et de lire le travail final avant sa publication.